01 avril 2009

C'est décidé !

Puisque je ne peux pas avoir Baptiste, je troque mon boudoir contre une cellule : 
J'entre dans les ordres.

(J'ai trouvé ce petit bouquin caché entre une bible et un code civil chez Phryne, j'ai pas pu m'en empêcher, je l'ai emprunté.)

10 commentaires:

Le Sushi a dit…

Trop gros pour être crédible en poisson d'avril voyons...

Framboise a dit…

Cher Sushi, et si je l'avais annoncé un tout autre jour de l'année, vous m'auriez prise avec sérieux ?

Ant. a dit…

C'est votre nouvelle tenue vestimentaire ? Si c'est ça, je veux bien, moi aussi entrer dans les ordres.
En levrette.

Framboise a dit…

Oh oui, soyez mon missionaire ! une évangélisation en règle, Mère m'a toujours dit que ça me ferait le plus grand bien !

Ant. a dit…

Je me dois de vous prévenir que mon goupillon n'est pas très canonique.
Quant au Saint Chrème que je dispense, n'en parlons même pas.
Mais si vous êtes partante pour une conversion en bonne et due forme (dois-je mettre formes, au pluriel ?), je suis votre saint homme.

Framboise a dit…

Oh oui alors !! oignez moi ! et je vous laisserais même toucher mon scapulaire.

Ant. a dit…

Etes-vous sûre que votre envie d'être pénétrée par le Saint Esprit est bien sincère ? Vous devrez me dévoiler le fondement de votre âme avant d'envisager la moindre apposition des mains.

mtislav a dit…

Je vois que tu as repris notre tag ("You talkin' to me !")... Robert de Niro nous l'avait déjà chipé. C'est que on est dans le dénuement le plus total à ce que je vois !

Le coucou a dit…

Est-il possible de faire retraite pour méditer quelques jours dans le couvent de la photo?

Framboise a dit…

Antoine, mon grand loup flamand, n'avons nous pas déjà traversé ces pieuses épreuves ensemble ?

Mtislav, Je suis désolée, c'est un plagiat involontaire, j'avais déjà "you fuck my wife", il fallait bien équilibrer.

Le coucou, je peux éventuellement vous mettre en contact avec la mère supérieure, mais il paraît que la liste d'attente est interminable.