23 février 2009

Positive Role Model

Mais oui, je sais que je vous ai terriblement manqué. Me revoilà,  ne pleurez plus vous allez laisser des traces de morve sur le canapé.
Mais moi, la semaine dernière j'ai été super occupée.
Je n'ai eu le temps de faire du sexe que trois fois, c'est vous dire ! Alors écrire ici, laissez tomber.

Déjà, y'a un sale obsédé qu'a pas arrêté de me faire des propositions indécentes par e-mail, j'ai fini par céder. On en reparlera bientôt, mais l'odieux personnage n'avait pas précisé que par "donner de ma personne" il incluait une participation de mon cerveau.
L'ignoble.

J'ai travaillé aussi.
Ça me tombe toujours dessus aux moments les plus improbables ces choses-là. 
J'étais chez des amis, saoule juste comme il faut : juste assez pour justifier un comportement absolument indécent mais pas encore assez pour ne pas avoir pleinement conscience de mes actes, sinon c'est pas drôle. Le plus dur c'est pas d'arriver à cet exact niveau d'ébriété mais de s'y maintenir. 

Je faisais un striptease (j'avais perdu un pari) quand un type s'est amené, m'a tendu sa carte et m'a dit que j'étais la fille idéale pour un produit de sa ligne de fringues et que si je voulais je pouvais lui téléphoner quand j'aurais dessaoulé et que Mandarin (un copain) aurait fini de me lécher les fesses (il était très saoul, lui par contre, il bavait un peu trop).

Pas de chance (vous allez comprendre) le lendemain matin euh, midi...euh bref, en me réveillant, je m'en suis souvenue (la carte était glissée dans mon string, ça chatouillait un peu). J'ai téléphoné et le type, appelons le Henry, m'a donné rendez vous pour un shooting le lendemain.

J'étais trop heureuse, je me suis ruée chez l'esthéticienne qu'elle chasse le moindre poil sur ma personne et me fasse une peau si éblouissante que les flashs des appareils en deviendraient superflus.

J'étais super impatiente !

Je me voyais déjà dispensant mes charmes dans une campagne bien glamour.

Je souriais béatement en me projetant, sensuellement glissée entre les pages glacées du prochain Citizen K.

J'imaginais les copains de mon frère se masser à mes pieds, mendiant mes faveurs et un autographe sur la couverture du dernier Vogue.

Oui ! Tout ça ! En arrivant au studio, je me faisais presque pipi dessus.
Henry m'a salué et m'a tendu les "vêtements" avec lesquels je devais poser.
...
...
...

Vous me trouverez dans le prochain catalogue de la R*doute aux pages chaussettes en acrylique aux couleurs criardes

Non, je ne suis absolument pas vexée.


Image : American Apparel

10 commentaires:

Gaël a dit…

mais elles sont trés zoulies ces chaussettes !

je préfère les chaussettes vaches de Nefisa mais bon..

Marc_N a dit…

OK !!! Donc là il va absolument falloir des scan des pages en question ^^.

Grande classe moi je dis, surtout le gars.

"Ca te dirait de faire de la pub? je suis photographe pour Leclerc rayon mitaine" *sourire bright*

(Henry essaie encore de récupérer la deuxième chaussette violette à mis chemin entre son estomac et sa rondelle non?)

Cl'm a dit…

Vous serez très bien, à n'en pas douter. Comme toujours.

Klixte a dit…

Excusez-le, il est soûl et il m'a échappé.

Framboise a dit…

Gaël : je vous serais reconnaissant de ne pas prononcer le surnom de cette vieille pie mal baisée sur mon blog.

Marc_N : Non ! J'étais tellement surprise que je me suis laissée faire sans protester.Mais la vengeance est un plat qui se mange froid !

Clément : Vous êtes affligeant de mauvaise foi (ou de mauvais humour, je sais pas trop) .

Klixte : Tu peux pas le menotter quand il est comme ça, mon adoré ?
Ah oui, c'est vrai, il est toujours comme ça. En plus je suis sûre qu'il est même pas sexy avec des menottes.

Nicolas a dit…

Ben, c'est bien des chaussettes.

comm and come a dit…

Tu aurais préféré poser pour les serres-têtes ? Je te le dis, la fille est pistonnée pour ce poste

Christophe Borhen a dit…

Vous et vos notes fumantes...

Ant. a dit…

Va pour l'obsédé. Mais alors que ce soit un obsédé textuel.
Au plaisir de vous lire, très chère.

le koala a dit…

C'est quand même bon signe. ca veut au moins dire que tu as de beaux pieds et le mollet fin.

(ah zut, le post date de février)
(bof, j'imagine que c'est encore le cas aujourd'hui)