25 avril 2010

Chère colocataire,

Il n'y a aucune manière décente de t'avouer que le concombre que tu as découpé ce matin pour ton déjeuner était celui avec lequel je me suis amusée une partie de la nuit.

D'ailleurs, je t'en veux un peu, il avait vraiment une forme sympa, et j'en avais pas fini avec lui. T'aurais pu prendre l'autre.

Heureusement pour toi, j'ai eu un visiteur ce matin pour rattraper, et sa bite aussi était sympa.

Voilà, c'est tout.
Ah si, quand même...

J'espère que les trois orgasmes que cette adorable cucurbitacée potagère m'a offerte donneront bon goût à ta salade.

Bisous,

Framboise

8 commentaires:

Klixte a dit…

Yep 'boise.

T'as vu ce qu'il t'a mis (si je puis m'exprimer ainsi ^^) sur MIL.

Et rabaisse ta jupe ^^

Framboise Hurtebise a dit…

P'tit con, la jupe que je portais c'est toi qui me l'a offerte (enfin, je l'ai payée avec ta visa quoi, mais c'est du pareil au même).

Klixte a dit…

J'espère que tu as bien frotté la table de Candice.
Les traces de rouge à lèvres et de mascara, ça fait mauvais effet et je suis sûr que ta coloc t'en voudrait à mort de gâcher ainsi l'harmonie de sa pièce à vivre.

Klixte a dit…

Ah au fait, j'oubliais...

Alors, heureuse ? mdr

Framboise Hurtebise a dit…

Bon frangin, c'est quoi ton problème ? jaloux parce qu'il m'a fait jouir en trois minutes alors que si j'en crois ce qu'on me raconte, toi faire orgasmer une fille c'est un truc qui t'échappe un peu ?

Geekette a dit…

J'adore...

Klixte a dit…

Quoi, le concombre dans le con ?

bas et ébats a dit…

La salade est meilleure assaisonnée, oui.